Théorie des bancs de puissance

Principes du banc de puissance à frein (équipé de frein à courants de Foucault et cellule de charge)

Le point de détection de la puissance et du couple des bancs de puissance Bapro de trouve sur le vilebrequin. La détection s’effectue sur le véhicule complet, dans des conditions de fonctionnement normales.
L’essai au banc avec frein à courants de Foucault (contrôlé), permet d’obtenir la mesure la plus précise et représentative de la puissance effective du véhicule testé, grâce à l’utilisation du frein à courants de Foucault et de la cellule de charge.
Cet essai est nettement plus précis que ceux réalisés avec des bancs d’essai classiques comme ceux à inertie.
Les bancs de puissance à courants de Foucault se distinguent surtout par la possibilité de configurer le « temps de rampe » (généralement jamais inférieur à 15 secondes) ou d’effectuer l’essai par « paliers », afin d’obtenir des résultats plus fiables, en s’adaptant à tous les types de puissance ou de couple.
Ces mesures doivent généralement prendre en compte différentes dispersions de l’énergie transmise pour atteindre la puissance au vilebrequin (lien vers la rubrique des FAQ sur la puissance transmise aux roues ou sur la puissance transmise au vilebrequin). Ces dispersions ont différentes origines : il suffit de penser à toutes les surfaces en contact à l’intérieur du moteur (paliers et coussinets) qui permettent la rotation, le système de traction (à variation continue/automatique), l’huile de transmission (le cas échéant) et la transmission finale ainsi que les pneus.

Les principaux principes qui assurent le bon fonctionnement (et garantissent une mesure précise) du banc de puissance à courants de Foucault dépendent de divers facteurs
dont le contrôle minutieux permet :

  • de minimiser la masse inertielle totale (afin d’optimiser la précision de l’accélération de puissance au vilebrequin)
  • l’absence de vibrations (qui peuvent affecter les mesures et la communication entre le banc d’essai et les signaux de sortie)
  • l’adhérence roue/rouleau maximum (le patinage ou le micro patinage ne permettraient pas une mesure correcte de la puissance du véhicule)
  • l’absence de résistance incontrôlée (qui affecterait la masse inertielle totale et la distorsion des données)

Le respect de ces exigences, le développement complet et l’optimisation des produits, l’utilisation exclusive de composants et spécifications d’excellente qualité et le souci du détail constitue depuis toujours les principes directeurs de Bapro.

Des décennies de collaboration avec de grandes sociétés du secteur automobile, telles que Magneti Marelli, Ducati et Maserati, nous ont permis d’acquérir des compétences spécifiques dans leurs services de recherche et développement.
Ceci garantit aujourd’hui la qualité et la fiabilité de nos produits, qui sont constamment améliorés afin de satisfaire les exigences d’un marché au développement particulièrement rapide.