Faq

Non !! Les bancs d’essais inertiels sont des outils de conception obsolète désormais inutiles et largement dépassés. Ils n’effectuent aucune mesure de couple et de puissance mais exécutent un calcul mathématique et restituent une valeur imprécise et variable entre un essai et l’autre.
Bapro ne produit pas de banc d’essai inertiel mais freinés, programmés dans les moindres détails pour exploiter tous les avantages de ce type de technologie. Dans les bancs d’essais freinés, la puissance est effectivement mesurée par une cellule de charge de manière à obtenir une donnée extrêmement précise et renouvelable.La puissance est mesurée lors d’une accélération contrôlée qui reproduit le comportement réel du véhicule sur route en s’adaptant à ses performances.De cette manière, le fonctionnement du moteur est identique à son comportement sur la route et l’indicateur de puissance à l’arbre de transmission fourni par le banc est précis et fiable.En outre, la présence du frein à courants parasites et d’une électronique de contrôle extrêmement évoluée, permettent d’effectuer de nombreux autres tests utiles pour le diagnostic, au tuning et aux sports mécaniques: simulation sur route, essais à tours constants, cartographie, sont seulement quelques exemples.

Non !! Un banc d’essai transformé en banc freiné est en fait un banc d’essai inertiel auquel on a ajouté un frein et une électronique de contrôle. Ce type de bancs naissent pourtant avec la conception de banc d’essais inertiels, qui par leur nature, ont diverses limites qui rendent impossible une transformation efficace en bancs d’essais freinés. C’est le cas de tous les bancs qui sont disponibles sur le marché dans les deux versions: inertiel et freiné. Les bancs d’essai Bapro sont exclusivement freinés par l’intermédiaire d’un frein à courants parasites. Parmi les limites des bancs inertiels transformés en freinés, il y a par exemple le poids élevé des rouleaux qui est obligatoire pour les bancs inertiels afin de créer avec précision la masse inertielle pour accélérer, mais dans les banc d’essais freinés le poid des rouleaux doit être réduit au maximum pour obtenir une précision et une répétition maximales. C’est la raison pour laquelle les rouleaux Bapro sont creux et allégés: la masse inertielle est minime et la puissance mesurée suit parfaitement le refoulement du moteur. L’adhérence offerte par les rouleaux est une autre limite importante, en effet, sur les bancs inertiels l’accélération durant l’essai de puissance est très rapide et ne nécessite aucune adhérence élevée, pour cela les rouleaux sont souvent lisses ou au maximum goudronnés pour le ricalco. Mais si après ces bancs sont transformés en bancs freinés, l’adhérence est nécessaire sinon il y aura des dérapages de pneumatiques sur les rouleaux qui faussent grandement l’essai et exposent au risque de creuvaison des pneumatiques, mais dans la transformation les rouleaux ne peuvent pas être remplacés. Ainsi, les rouleaux des bancs Bapro qui sont fabriqués comme bancs d’essai freinés sont goudronnés pour l’enlèvement: adhérence élevée et superficie intacte après plusieurs milliers d’essais permettant un résultat certains et la répétition de l’essai.

Aucun banc à rouleaux n’est capable de mesurer réellement la puissance à la roue, vu qu’il est physiquement impossible avec ce type d’instrument. Les bancs d’essais qui ne sont pas en mesure de mesurer la puissance de l’arbre de transmission et fournissent la puissance à la roue donnent en réalité une donnée extrêmement imprécise, obtenue par l’intermédiaire des rendements estimés,qui ne tiennent pas compte des conditions de l’essai. Autant dire qu’il suffit d’un tirage différent des sangles d’arrimage du véhicule, une pression différente des pneumatiques, ou des températures différentes entre un essai et l’autre pour altérer de façon significative la puissance de la roue. L’unique puissance de réfence pour obtenir des données précises avec lesquelles on peut faire des comparaisons est la puissance de l’arbre moteur; Bapro a obtenu d’importantes reconnaissances de la part de ses prestigieux clients en termes de précision absolue dans la mesure de la puissance de l’arbre de transmission grâce aux comparaisons faites avec les bancs d’essais moteurs.

Dans les informations techniques de chaque produits les puissances maximales déclarées sont indiquées, il faut souligner qu’il s’agit de puissance que le banc peut réellement freiner en essais statiques comme par exemple à tours constants ou cartographie. Les performances pendant les essais dynamiques de mesure des courbes de puissance et de couple sont en réalité supérieures comme en témoignent aussi les essais effectués par nos clients et publiés sur le site. La première limite d’un banc d’essai de puissance ne sont pas les performances du frein, mais plutôt l’adhérence offerte par les rouleaux. En effet, avant d’atteindre la limite de couple freinée, on rencontre le problème de dérapage, situation qui est conjurée sur les bancs Bapro grâce aux caractéristiques de nos rouleaux. Les bancs d’essais qui déclarent une puissance de plusieurs milliers de chevaux pour chaque essieu, déclarent des puissance dynamiques (en phase d’accélération) admettant ainsi indirectement que la puissance est mesurée principalement en mode inertiel plutôt que freiné avec toutes les limites énumérées aux points 1 et 2.

Le banc d’essai Bapro est conçu suivant le concept de modularité qui permet de pouvoir acquérir le banc d’essai 2WD (BPA-2R) et de passer succesivement au 4WD (BPA-4R) en ajoutant simplement un deuxième banc d’essai et la manutention pour régler la longueur en fonction de l’encombrement du véhicule. Ainsi, il est possible de commencer par un investissement inférieur et successivement sans rien jeter d’acquérir les composants nécessaires pour composer le banc 4WD et pouvoir ainsi tester toutes les voitures. On a aussi le concept de modularité dans le type d’installation, c’est à dire la possibilité d’installer un banc d’essai sur un sol ou de l’encastrer dans un creux à convenance et sans nécessité d’accessoires supplémentaires.

Il est évident d’amener aussi le concept des bancs d’essais auto au secteur moto, comme pour mesurer et freiner certaines puissances une grande superficie de contac possible soit nécessaire. Ainsi, la superficie offerte par un rouleau unique n’est pas suffisante si on a à faire à des moto très puissantes ou avec un couple élevé (ex Harley, Ducati et bi-cylindre en tout genre). Le banc Bapro existe aussi bien en version rouleau unique (BPM-1R) qu’en version bi-rouleaux (BPM-2R) et aussi dans ce cas le projet permet d’acquérir initialement la première version particulièrement adaptée à celui qui travaille sur scooter ou moto de puissance moyenne ou basse et peut ajouter successivement le second rouleau quand la clientèle se développe vers des motos plus performantes ou de compétition. Grâce aux rouleaux allégés la version bi-rouleaux a tous les avantages de l’adhérence très élévée (qu’on ne peut obtenir sur aucun autre banc d’essai !) qui permet de ne pas avoir de limite de puissance maximale mais aussi de tester avec une précision maximale les puissances mineures (comme des petits scooters électriques).

Le logiciel est extrêment simple et intuitif et un cours de formation n’est pas nécessaire même si un cours complet donné par nos techniciens soit inclu dans l’installation de l’outil. La version du logiciel fourni dans la configuration standard du banc est complète et permet d’effecter tous les essais possibles avec le banc d’essai avec de simples et rapides passages. Toutes les fonctions du banc sont utilisables grâce à la télécommande fournie à la livraison donc un seul opérateur est nécessaire. Le manuel fourni à la livraison avec le banc et l’assistance de nos techniciens et ingénieurs permettent d’apprendre très vite à utiliser l’outil et à l’exploiter complètement même sans cours de formation.

L’électronique de contrôle du banc est intégrée dans l’outil donc un ordinateur dédié au banc n’est pas utile et l’installation du cd du logiciel à l’intérieur de l’ordinateur n’est pas nécessaire. Et donc un ordinateur du commerce est suffisant sur lequel on peut installer en quelques minutes le logiciel Bapro.